dimanche 16 mars 2014

Moi, ce que j'en dis...


D'accord, le président Yanoukovitch était corrompu. La corruption est endémique en Ukraine. Il eut été surprenant qu'il ne le fut pas. Mais sa démotion n'en a pas moins violé la constitution du pays et elle demeure illégale:
Article 108
The President of Ukraine exercises his or her powers until the assumption of office by the newly-elected President of Ukraine.
  • The powers of the President of Ukraine terminate prior to the expiration of term in cases of:
  • 1) resignation;
  • 2) inability to exercise his or her powers for reasons of health;
  • 3) removal from office by the procedure of impeachment;
  • 4) death.

  • Yanoukovitch  n'a pas démissionné. Il n'était pas malade. Il n'a pas été soumis à une procédure «d'impeachment». Il n'est pas mort. C'est d'ailleurs pour ne pas mourir qu'il a fui son pays. La Rada l'a remplacé sur un simple vote des députés sans passer par la procédure «d'impeachment»:
    The parliament, in a special session Sunday, voted overwhelmingly to temporarily hand the president's powers to speaker Oleksandr Turchinov. He is one of Tymoshenko's most loyal allies, who stuck with her even as others deserted her in her roller coaster political career.
    Alors, cela me fait un peu sourire quand je vois les Etats-Unis accepter de reconnaître le nouveau gouvernement ukrainien. Mais quand ils refusent de reconnaître le nouveau gouvernement de la Crimée pour les deux raisons suivantes, c'est la franche rigolade:
    "Nous rejetons le référendum qui a eu lieu aujourd'hui dans la région criméenne d'Ukraine", a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, dans une déclaration, ajoutant que ce vote était contraire à la constitution ukrainienne et que la communauté internationale ne reconnaîtrait pas les résultats d'un vote "administré sous la menace de violence et d'intimidation d'une intervention militaire russe qui viole le droit international".
    Le vote criméen viole la constitution ukrainienne? Une intervention militaire sans aucun mort, qui viole le droit international? Et ce sont les Etats-Unis qui l'affirment. On aurait oublié leur invasion illégale de l'Irak et les centaines de milliers de morts qu'ils y ont causé. Il faut être culotté.

     Mais moi, ce que j'en dis...
    ___________________________________

    Photo: Jay Carney

    Aucun commentaire: