vendredi 27 mai 2011

Merci, huffingtonpost.ca



The Huffington Post commence en beauté sa couverture du Canada. Hier soir, premier jour de publication, j'apprends que «Narcisse» Harper est le seul à avoir le pas au sommet du G8 sur la question israélienne. The Globe and Mail, via The Huffington Post, nous apprend que Harper est le seul à différer d'opinion avec Barack Obama sur le fait que les négociations entre les Israéliens et les Palestiniens doivent reprendre sur la base des frontières de 1967.

Aujourd'hui, c'est à mots couverts que François Brousseau, de Radio-Canada, nous apprend prudemment au 95,1 FM que Stephen Harper, premier ministre du Canada et chef d'un parti majoritaire à la Chambre des Communes, responsable en dernière analyse des budgets de l'organisme de radio-télédiffusion d'état, vante la prise de position «équilibrée» du G8 sur la question israélienne, laquelle évite de mentionner, conformément aux désirs de Benyamin Netanyahou, les frontières de 1967 chères au président Obama.

Je sais que la dernière phrase est, quoique claire, un peu tarabiscotée. En gros, je disais que ça nous prend The Huffington Post pour nous rapporter que The Globe and Mail a dit que Harper a envoyé promener Obama pour faire plaisir à son ami Netanyahou. C'est gros. C'est pas mal gros pour un petit pays qui, à l'époque de Bush II, n'avait pour seule politique extérieure que de ne pas contrarier les Américains. Maintenant, notre seule politique extérieure, c'est de ne pas contrarier les Israéliens.

Le même premier soir, The Huffington Post m'apporte une autre nouvelle: les gens, au Canada, sont prêts à 58% à rouvrir la Constitution pour permettre au Québec de signer le pacte constitutionnel canadien. C'est un sondage Harris-Decima commandé par la Presse Canadienne qui le dit. Je peux certifier que ça n'a pas fait la une d'aucun journal au Québec, ce matin. Mais c'est gros. C'est très gros. J'ai entendu un commentateur au 98,5 FM dire que ça ne doit pas être vrai.

The Huffington Post, dans sa version canadienne, c'est un puissant «scanner» qui va nous faire voir le pays sous un autre angle que celui de nos journaux locaux.


Aucun commentaire: