vendredi 8 avril 2011

Globocop, c'est nous


La campagne électorale canadienne bat son plein. Pendant que nos chefs s'occupent de vétilles, Vincent Marissal nous rappelle que nous bombardons la Libye et que nous y faisons notre part de bavures.

Doit-on se féliciter de la nomination du général Charles Bouchard, sans doute un vrai Canadien et un fier Québécois, à la tête des forces de Globocop (OTAN) en Libye ? Je vous laisse en juger par cette citation de L'Express:
Le général canadien Charles Bouchard, nommé vendredi à la tête des opérations de l'OTAN en Libye, a pris le relais de l'armée américaine.
Les Etats-Unis étaient pressés de passer le relais. L'intervention en Libye est impopulaire dans le pays.
Cela ne dit-il pas assez à quoi nous servons dans l'OTAN ? L'intervention en Libye est-elle populaire au Canada ? Quand avons-nous déclaré la guerre à Kadhafi ? Combien cela va-t-il coûter ? Pendant que Harper se pavane en se présentant comme le champion de la bonne gestion et des économies de bout de chandelle, il dépense des milliards en nous entraînant dans une guerre aux conséquences imprévisibles et des achats d'avions de chasse F-35. Est-ce qu'on doit approuver ces décisions militaristes parce cela crée des retombées dans l'avionnerie ?

Quand le Canada a-t-il décidé de remplacer ses casques bleus par des F-35 ? Quand avons-nous décidé de faire la guerre au lieu de maintenir la paix ? Cela serait intéressant qu'on en discute dans cette campagne électorale.
____________________________________________

photo: darrenwhi


Aucun commentaire: