vendredi 5 décembre 2008

La pitié

Quelle tristesse ! Il est vrai que Stéphane Dion n'est pas un homme très aimable ni sympathique. Il a donné sa vie pour le Canada. Il est prêt à servir son pays «nuit et jour», «comme toujours».

Mais cela n'a pas de sens de voir comment tout le monde le rejette, les Québécois au premier chef, bien sûr, mais aussi ses amis et compatriotes Canadiens. Tous les commentateurs, et même les animateurs «neutres et objectifs», en parlent ouvertement comme d'un lamentable échec, un poids mort qui enlève toute crédibilité à quelque projet que ce soit.

Et le plus triste, c'est que Stéphane Dion ne le voit pas. Il poursuit sa démarche titubante comme un zombi qui ne sait pas qu'il est mort.

Je l'ai déjà détesté. Maintenant, je ne le peux plus. J'ai pitié.

8 commentaires:

Zylag a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Zylag a dit...

Voir aussi cette caricature.

Guy a dit...

Le syndrome de la femme battue?
Moi, Stéphane Dion restera toujours le rat fédéraliste qu'il a été et est.
Il peut y avoir de grand fédéraliste, je n'en ai pas encore vraiment connu. Ils commettent tous des bassesses parce qu'ils sont colonisés, mais (en omettant qu'il trahi son peuple) Stéphane Dion a trahi la démocratie qu'il prétendait défendre avec sa loi référendaire.
J'aurai pu l'utiliser 5 mois le temps d'une coalition contre Harper.
Harper est détestable, revanchard et est potentiellement dangereux, mais il n'est pas méprisable et hypocrite. Ce sont deux qualités qui le distance de Dion.
Bref, plus sincèrement. J'avoue que je commençais à le prendre en pitié, mais ton billet m'a ramené à la raison. Il ne faudrait pas que nous le prenions tous en pitié, car qui s'en méfierait :-)

Anonyme a dit...

Un point de vue différent du vôtre ... en anglais.

Zylag a dit...

@ Gene
Merci de la référence.
La madame aime bien Stéphane Dion mais elle semble davantage détester Harper.
Elle admet que Dion est un piètre politicien mais elle conclut qu'il se consacrait entièrement à servir son pays.
Ce avec quoi je suis d'accord, comme vous l'avez sans doute remarqué.

Anonyme a dit...

J'ai mal interprété vos propos. Je les avais crus sarcastiques. Mes excuses.

Zylag a dit...

En fait, vous les aviez bien interprétés. Ils étaient sarcastiques. Mais sur le fond, je suis d'accord avec la madame: Stéphane Dion a été un fidèle serviteur du Canada, très dévoué, et tout.

Le problème, c'est qu'il s'est donné pour mission de servir le Canada en rapetissant le Québec, en tout cas à mon point de vue. C'est pour cela que les mêmes propos ont une tournure sarcastique chez moi et une tournure admirative chez la madame.

Merci de vous être donné la peine de m'écrire.

Anonyme a dit...

Ayant vécu longtemps au Québec et y ayant encore des liens familiaux très forts, j'ai donc un pied dans les deux mondes. Position inconfortable certes, mais intéressante par moment. Je vous comprends. Merci à vous également pour ce court échange. Bonne journée!